Accueil

CONCERT DE CLÔTURE / Dimanche 20 Décembre 2020, 17h00 / Trio Trompette et orgue

Notre-Dame de Versailles

Ensemble Nulla Dies Sine Musica
Matthieu Jolivet, orgue
Amélie Pialoux, trompette
Guy Estimbre, trompette

Libre participation aux frais

DIANE OU ARÉS,
LA MUSIQUE RÈGNE EN MAÎTRE SUR VERSAILLES

... de la trompette guerrière au cor de chasse ...

L'art de la chasse prend réellement son essor sous le règne de Louis XIV, c'est d'ailleurs à ce moment que voit la naissance de ce que deviendra le cor de chasse. Mais c'est sous Louis XV que celui-ci prendra vraiment corps notamment à la contribution du Marquis de Dampierre qui laissera son nom mais aussi un instrument à l'histoire en 1722.

Les premiers appels de chasse sont notés par André Philidor dans un manuscrit de 1705, mais c'est bel et bien le Marquis de Dampierre qui laissera toute la codification en vigueur pour la chasse.

A ce moment-là aussi vrai que la trompette sonne encore sur les champs de bataille mais aussi de plus en plus souvent à l'orchestre il faudra attendre que Jean-Joseph Mouret prenne la décision d'introduire le cor de chasse dans son orchestre parisien en 1729avec la publication de sa suite de symphonies. Coïncidence étrange puisque c'est aussi la même année que Lebrun mit au point une nouvelle trompe qu'on appelle Dauphine et qui succédera à celle de Dampierre jugée trop encombrante...

La première partie de notre concert sera instrumentale et dédiée à la trompette martiale en explorant les œuvres laissées par Philidor, De Lalande et bien sûr Mouret.
La seconde quant à elle bien évidemment sera dédiée à la chasse...dont nous avons déjà longuement parlé en finissant en apothéose avec les symphonies pour trompes de chasse de Jean-Joseph Mouret.


Première Partie :
LA TROMPETTE GUERRIERE

Jean-Joseph Mouret (1682-1738)
Fanfares pour violons, hautbois, bassons, trompettes et timbales 1ère suite de symphonies, Rondeau, Gracieusement, Fanfares, Gigue Pour trompettes & orgue

Marin Marais (1656-1728)
Symphonies de l’opéra d’Alcide Ouverture, Air, Marche Transcription pour orgue seul

Michel-Richard de Lalande (1657-1726)
Concert de Trompettes pour les Fêtes sur le canal de Versailles Symphonie du Te Deum, 2ème air, 3ème air pour les mêmes, Chaconne, Menuet 1, Menuet 2, Air en écho
Pour trompettes & orgue

Deuxième Partie :
L’ART DE LA CHASSE

Louis-Claude Daquin (1694-1772)

Les Plaisirs de la Chasse, Divertissement (1735), L’Appel des chasseurs (Fanfare en rondeau), Marche, L’Appel des chiens (Rondeau), La Prise du Cerf (Rondeau, très vite),

La Curée (Fanfare en rondeau), Réjouissance des chasseurs (Menuets 1 et 2)
pour cors et orgue

Marin Marais (1656-1728)
Symphonies de l’opéra d’Alcide Caprice Transcription pour orgue seul

Jean-Joseph Mouret (1682-1738)
Symphonies pour des violons, des hautbois et des cors de chasse (1729)
Air ou Prélude, Allegro, Airs 1 et 2, Gavottes 1 et 2, Fanfare et Air, Menuets 1 et 2, Allegro Pour cors & orgue

AMÉLIE PIALOUX

Crédit photo : J-L Fortin

Amélie Pialoux a étudié la trompette au Conservatoire de Clermont-Ferrand, puis à Saint-Étienne où elle obtiendra son prix à l’unanimité de trompette moderne en 2008 avant de se spécialiser dans le répertoire et les instruments baroques (trompette naturelle et cornet à bouquin) au CNSMD de Lyon où elle obtiendra deux Masters en 2013 et 2016. Soucieuse de diversifier ses pratiques artistiques elle a également obtenu un Master en Arts Plastiques. Elle passera un semestre en ERASMUS à se perfectionner au Conservatoire Royale de La Haye, ce qui lui permettra de travailler avec des personnalités artistiques de premier plan tels que des grands chefs comme Sigiswald Kuijken, Peter Van Heyghen, Patrick Aytron, Hervé Niquet...

Depuis 2008 elle se produit avec l’ensemble Lyonnais le Concert de l’Hostel Dieu, les Nouveaux Caractères, la Grande Écurie et la Chaùbre du Roy ou encore Les Ombres, Les Surprises, Matheus.

Elle est actuellement professeur de trompette baroque et cornet à bouquin au CRR de Versailles, et professeur de trompette moderne au CRD d'Alençon. En 2018 elle réussit le concours de la fonction publique territoriale sur le grade de Professeur Territorial d’Enseignement Artistique.

Elle est une artiste soutenue par l’ADAMI dans le cadre des bourses d’aide à l’achat d’instrument et également comme artiste. Engagée dans une nouvelle démarche artistique, elle essaye d’ouvrir de nouvelles voies de pratiques artistiques en mélangeant les genres, tout en restant connectée avec son temps et les nouvelles technologies.

GUY ESTIMBRE

Il commence ses études au Conservatoire de musique de la ville de Béziers, ou il obtient son premier DEM, avant de rentrer au Conservatoire Régional de Toulouse dans la classe d'Albert Calveyrac puis au Conservatoire Régional de Montpellier dans la classe d'Antoine Curé, ou il obtient plusieurs récompenses (trompette, musique de chambre, analyse dans la classe d'Yves-Marie Pasquet), pour ensuite se spécialiser dans la musique ancienne.

Il rentre à la Schola Cantorum Basiliensis de la ville de Bâle, et terminera ses études au CNSMD de Lyon où il obtient son prix en 2009.
Titulaire d'un double Master II en Musicologie et en Administration et Gestion de la Musique ainsi que d'une Licence en sciences de l'éducation et en Médiation Culturelle, il se spécialise ensuite sur les instruments de la famille des cuivres du XIXème siècle préparant ainsi son Doctorat.
Musicien interprète également il joue dans quelques ensembles baroques tels que, les Talens lyriques, les Musiciens du Louvre, les Agrémens, la Symphonie du marais, l'ensemble Matheus, le Concert Spirituel et le Concert de L'Hostel Dieu.
Pratique et joue divers instruments rares aussi comme le serpent, la trompette à coulisse, la trompette à clefs ou encore l'ophicléide et les systèmes Stoelzel, Viennois ou Berlinois pour la période romantique.
Luthier à ses heures, après de nombreuses recherches organologiques, a décidé de copier des instruments précis pour coller au mieux à un répertoire spécifique.

Actuellement titulaire du DE de trompette moderne, Guy Estimbre enseigne en région Lyonnaise.

MATTHIEU JOLIVET

Organiste et claveciniste, Matthieu Jolivet se passionne aussi bien pour les grandes œuvres du Romantisme que pour l'intimité des répertoires baroques. C'est auprès de Jean-Baptiste Robin (CRR de Versailles), François Espinasse et Liesbeth Schlumberger (CNSMD de Lyon) qu'il accomplit son cursus d'orgue et réalise un mémoire sur Louis James Alfred Lefébure-Wély, organiste officiel du Second Empire.

Poussé par la volonté croissante de pratiquer la musique d'ensemble et le plaisir de la vivre avec d'autres, il intègre également la classe de basse continue d'Yves Rechsteiner, et travaille l'improvisation avec Dirk Boerner. Dans le cadre de son second Master, il entreprend des recherches sur la réalisation du continuo dans la première moitié du XVIIIe siècle, d'après le traité d'accompagnement de Francesco Geminiani.

Aussi bien soliste qu’accompagnateur, Matthieu a pu se produire dans des festivals tels que Toulouse les Orgues, Estivales des Orgues du Jura, Orgues en jeu (Lyon), Mois Molière (Versailles) et au sein d’ensembles de musique ancienne tels que Nulla Dies Sine Musica et Les Goûts-Réunis. Ayant acquis une solide expérience du chant avec la Maîtrise de Notre-Dame de Versailles (dir. Jean-François Frémont), et à « un par voix » dans l'ensemble vocal Clam'à vie, il possède la conviction qu’une pratique vocale est essentielle pour approfondir tant son oreille que sa sensibilité musicale. En 2015, il fonde, avec Isaure Lavergne, Alice Duport-Percier et Maximin Catineau l'ensemble Libera me, afin de promouvoir le patrimoine culturel français.

Matthieu est à présent organiste à Notre-Dame de Versailles et enseigne aux conservatoires de Plaisir (78) et d'Alençon (61). Toujours au conservatoire de Lyon, il suit actuellement une formation à l'enseignement pour l'obtention des Certificats d'Aptitude d'orgue et de musique ancienne.

Calendrier

décembre 2020
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6

Concert
Église Sainte-Élisabeth
Église Sainte-Elisabeth de Hongrie

Concert
Dimanche 6 décembre 2020, 16h30 / Heure d'Orgue [cliquer pour plus d'informations]
Cathédrale Saint-Louis de Versailles

Concert
Dimanche 6 décembre 2020, 16h30 / Et Lux Perpetua [cliquer pour plus d'informations]
Eglise Notre-Dame de Versailles
Date : 6 décembre 2020
7
8
9
10

Concert
Jeudi 10 décembre 2020, 17h30 / Jeudi musical [cliquer pour plus d'informations]
Chapelle Royale du château de Versailles
Chapelle Royale du château de Versailles
Date : 10 décembre 2020
11
12

Concert
Samedi 12 décembre 2020, 16h00 / Jeunes virtuoses [cliquer pour plus d'informations]
Cathédrale Saint Louis
Eglise de Lévis-Saint-Nom
Date : 12 décembre 2020
13

Concert
Notre-Dame-du-Chêne à Viroflay

Concert
Dimanche 13 décembre 2020, 16h30 / Heure d'Orgue [cliquer pour plus d'informations]
Cathédrale Saint Louis
Cathédrale Sainte-Louis de Versailles
Date : 13 décembre 2020
14
15
16
17

Concert
Jeudi 17 décembre 2020, 17h30 / Jeudi musical [cliquer pour plus d'informations]
Chapelle Royale du château de Versailles
Date : 17 décembre 2020
18
19
20

Concert
Église Notre-Dame
Notre-Dame de Versailles

Concert
Lieu à définir
Eglise Notre-Dame-des-Armées
Date : 20 décembre 2020
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
© Versailles au Son des Orgues 2018 | TARDUS v7.1